05/12/2015 : Notre interview avec Tuomas !

Discutez des dernières news sur Nightwish
Avatar du membre
Nicolas
Administrateur du site
Messages : 312
Enregistré le : dim. 6 déc. 2015 20:22
Localisation : Essonne
Contact :

05/12/2015 : Notre interview avec Tuomas !

Messagepar Nicolas » mar. 5 janv. 2016 16:35

Et de trois ! Après les interviews de Troy et de Floor (à découvrir dans les deux news précédentes), voici notre entrevue avec Tuomas !

A découvrir dès maintenant sur notre webzine Metal Chest Of Wonders !

>> Lire l'interview de Tuomas.

Image
-------------------------------------------------------------------
Mes sites web : Nightwish.fr / Tarja.fr / Maths91.fr / DarkChestOfWonders
cendre
Angels Fall First
Messages : 73
Enregistré le : mer. 24 févr. 2016 18:28

Re: 05/12/2015 : Notre interview avec Tuomas !

Messagepar cendre » lun. 7 mars 2016 17:40

bonsoir.
j'ai aimé votre interview de Tuomas et j'ai été très agréablement surprise de découvrir qu'il était végétarien.
En revanche, je n'ai pas compris son exemple sur le viol, où il semble vouloir considérer que les victimes doivent apporter de nombreuses preuves pour déposer plaintes, j'aimerais savoir quels genres de preuve (physique), alors que en règle général les victimes n'ont pas forcément de blessures physiques mais le plus souvent des traumatismes psychologiques qui durent des années, voire toute la vie et que la plupart du temps les victimes osent difficilement porter plainte ( peur d'être jugé, mal accompagné dans la procédure judiciaire, d'être confronté à son agresseur ou de n'être pas cru...), je sais ce message est un peu long mais je trouve que l'exemple était mal choisi et j'aimerais qu'à l'avenir les artistes que nous aimons fasse plus attention au propos qu'ils tiennent afin de ne pas blessé ou choqué des personnes qui vivent ou qui ont vécu ce genre de drame.

Cendre
Avatar du membre
Guillaume
Oceanborn
Messages : 205
Enregistré le : mar. 29 déc. 2015 20:14
Localisation : Gentilly (94)

Re: 05/12/2015 : Notre interview avec Tuomas !

Messagepar Guillaume » lun. 7 mars 2016 22:55

Vaste débat ! ^^

D'abord, il ne faut pas perdre de vue que cette interview est traduite de l'anglais (certes par nos soins, tu peux d'ailleurs consulter l'interview en version anglaise qui est accessible depuis la version française) et que, même si Tuomas manie parfaitement l'anglais, ce n'est pas non plus sa langue natale.

Ensuite, je pense qu'il choisit l'exemple du viol parce que c'est précisément l'exemple que Richard Dawkins avait utilisé dans un débat sur Twitter. Tout réside à mon avis dans la précision de la traduction et de bien définir "d'où" on parle (domaine scientifique, juridique, philosophique ou religieux).

Il faut distinguer en particulier le domaine scientifique du domaine juridique.

En Droit, il existe l'intime conviction des juges : si un présumé coupable est incapable d'apporter la preuve de son innocence, alors dans certains cas, il devient coupable, et ce, malgré la présomption d'innocence, car l'intime conviction d'un jury prévaut sur l'absence de preuve. Dans le domaine juridique, même si généralement le doute profite à l'accusé, un jury peut condamner sans preuve s'il a une intime conviction, et c'est particulièrement vrai lorsque ça touche aux affaires de mœurs (comme un viol ou une affaire de pédophilie). Sur Internet, on trouve plein d'exemples de condamnations sans preuve, basées sur un faisceau de présomptions. En l'absence de preuve, l'intime conviction peut suffire pour tirer des conclusions définitives.

En Science, ce n'est pas le cas : soit on a des preuves et on établit des "lois scientifiques", soit on n'a pas de preuve et on se contente de faire des hypothèses.

Et j'ai l'impression que Tuomas est sur la ligne de Dawkins : il se place dans le contexte scientifique pur, celui où il faut apporter des preuves pour prouver. Je crois sincèrement qu'il ne dit pas ça en opposition à la victime présumée qui n'est pas capable d'apporter la preuve du viol, mais en opposition à la religion qui repose sur le fait d'affirmer des choses sans jamais n'avoir le devoir (même morale) d'en apporter la preuve.

En fait, le parallèle ne me choque pas plus que ça parce que je comprends le propos scientifique. Mais je comprends également l’ambiguïté que tu soulignes parce que tu places ta réflexion dans le contexte juridique.

Et petit point de modération qui n'a rien à voir : pourrais-tu te présenter dans la section consacrée aux nouveaux membres s'il te plaît ? :)
Retrouvez de nombreuses interviews et chroniques de métal symphonique sur notre webzine !
http://metalchestofwonders.com
cendre
Angels Fall First
Messages : 73
Enregistré le : mer. 24 févr. 2016 18:28

Re: 05/12/2015 : Notre interview avec Tuomas !

Messagepar cendre » jeu. 17 mars 2016 21:04

guillaume.

j'ai lu ta réponse avec beaucoup d'attention et je suis d'accord avec l'aspect scientifique mais on oubli trop souvent l'aspect psychologique de la victime. c'est un aspect que beaucoup oubli. La plupart du temps les victimes mettent des années avant de parler et effectivement les preuves physique ont disparus, il arrive aussi que des victimes prennent des douches après une agression ce qui efface toute preuve, sans compter l'âge très jeune de certaines victimes qui n'ont pas toujours la possibilité de s'exprimer.
Je serais toujours du côté de la science et des preuves mais il arrive dans certains cas que la science s'efface devant l'empathie, l'écoute et la psychologie, la victimologie sont aussi des sciences qui permet à de nombreuses victimes femmes et hommes de se reconstruire il ne s'agit en aucun cas de remettre en cause la présomption d'innocence mais il ne faut pas pour autant se tromper de victimes.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités