Imaginaerum
Imaginaerum Résumé
IMAGINAERUM est le 7e album de Nightwish. Plus qu'un simple album, Nightwish a réalisé avec ce nouveau projet quelque chose de totalement inédit dans le monde du metal : un concept d'album + film. Cet album reprend les ingrédients qui ont fait le succès des trois précédents CD, à savoir une orchestration éblouissante, des compositions toujours aussi réfléchies, et toujours cette envie de tester de nouveaux horizons, comme le témoignent "Slow, Love, Slow", morceau jazzy, "Scaretale", véritable hymne à la maison hantée de Disneyland, ou encore "Turn Loose The Mermaids" et son hommage à peine dissimulée à Ennio Morricone.

Date de sortie : 30 Novembre 2011 (5 Décembre 2011 pour la France)
Nombre d'exemplaires vendus : triple disque de platine en quelques jours en Finlande, disque d'or en Allemagne, Grèce, Pologne, double disque d'or en Suisse, etc...
Meilleur classement français : 33e place.
Ecrit et composé par Tuomas Holopainen, sauf :
The Crow, The Owl And The Dove : musique par Marco

01. Taikatalvi
02. Storytime
03. Ghost River
04. Slow, Love, Slow
05. I Want My Tears Back
06. Scaretale
07. Arabesque
08. Turn Loose The Mermaids
09. Rest Calm
10. The Crow, The Owl And The Dove
11. Last Ride Of The Day
12. Song Of Myself
13. Imaginaerum
Détails...

StorytimeSTORYTIME
Premier single de l'album, STORYTIME a gardé ses secrets de nombreuses semaines. En effet, malgré l'annonce de ce nouveau single, une de sortie annoncé et les pré-commandes lancées, aucun extrait du morceau ne fut diffusé avant la semaine précédant sa sortie !

 

BirdyTHE CROW, THE OWL AND THE DOVE
Second single de l'album, The Crow, The Owl And The Dove a eu une carrière bizarre : choix généralement peu judicieux pour les fans, aucune promo par le groupe, pas de clip réalisé (mais un concours lancé par Nuclear Blast pour demander aux fans de proposer un clip amateur a été réalisé). Tout l'intérêt du single repose dans la présence de "The Heart Asks Pleasure First", l'inédit de la période de "Dark Passion Play" que le groupe a enfin eu le droit de publier.

Storytime

Imaginaerum

Nightwish

 

Band

 

Nightwish

Encore plus d'infos !

L'historique de "Imaginaerum" :
DPPVoilà un album qui aura longtemps fait parler de lui ! Annoncé près d'un an avant sa sortie, Imaginaerum s'est toujours voulu être un projet ambitieux de la part de son créateur, Tuomas Holopainen, claviériste, compositeur et leader du groupe. Déjà lors de la tournée "Dark Passion Play", trois avant avant "Imaginaerum", Tuomas nous confiait avoir déjà commencé à composer pour le prochain album, notamment une interlude instrumentale (qui se révélera plus tard être "Arabesque") et annonçait qu'il allait essayer de réaliser, avec le prochain album, un rêve qu'il avait en tête depuis qu'il a créé le groupe en 1997. En Janvier 2011, le voile commence à tomber, et après avoir laissé un énigmatique "Imagine..." sur sa page Facebook, le groupe annonce quelques jours après que le prochain album s'appelera "Imaginarium" et sortira début 2012, accompagné d'un long-métrage du même nom. ("Imaginaerum" fut ensuite choisi pour éviter les confusions avec le terme "Imaginarium" existant déjà dans de nombreux domaines). Le fameux rêve de Tuomas était mis à découvert, mais toujours teinté de mystère. Car au-delà d'une énigmatique affiche de film, aucun autre élément n'était donné. Le groupe va entretenir le mystère pendant de longs moments, diffusant les infos au compte-goutte, afin de bien gérer l'attente et la pression des fans..

La découverte de l'album :
CDNightwish a développé, depuis "Once", une véritable paranoia avec les nouvelles technologies et les diffusions d'albums promotionnels, plusieurs semaines avant la sortie physique du CD, sources de leaks (diffusion prématurée d'une oeuvre). Pour "Once", le groupe avait accepté les cd promo mais avec une voix off annonçant le titre des chansons, ce qui n'avait pas empêché sa diffusion sur internet. Pour "Dark Passion Play", le groupe avait cette fois-ci exigé une diffusion de l'album aux médias et journalistes uniquement par mp3 watermarkés, c'est-à-dire traçables. Pourtant, plusieurs morceaux se retrouvèrent partout sur le net (en particulier YouTube) plusieurs semaines avant la sortie de l'album. Las, le groupe prit des mesures drastiques pour "Imaginaerum" : aucun album promo, que ce soit au format CD ou en mp3, ne sera disponible avant la sortie physique de l'album. Les journalistes pourront écouter, dans des conditions parfois loin d'être idéales, l'album à l'aide d'iPod ou d'une diffusion privée dans une salle, mais une unique fois. Difficile alors de trouver des reviews de l'album avant sa sortie ! Enfin, Nightwish refusa que le moindre extrait de l'album ne soit diffusé sur internet, et du mettre se battre pour empêcher les grandes enseignes (Amazon, JPC, iTunes...) de proposer les traditionnels samples de 30 secondes qu'on peut généralement découvrir avant la sortie de l'album.

Nouvel album, nouvelle tournée :
NightwishLe nouvel album fut présenté lors d'une date unique à Los Angeles, pour marquer le départ de la tournée "Imaginaerum Tour". Un démarrage en demi-teinte cependant car les places mirent du temps à se vendre, compte tenu de la ville choisie par le groupe, peu accessible aux fans majoritairement européens du groupe. De plus, toute l'infrastructure prévue pour le reste de la tournée n'était pas présente (éléments de décor, rideau d'introduction, écran géant...) et constitua une semi-déception pour certains fans ayant fait le déplacement. En revanche, Nightwish mis les bouchées doubles pour la partie européenne de la tournée : beaucoup d'effets visuels, de pyrotechnie, une entrée sur scène inédite (ah, le rocking chair de Marco ;)), un écran géant, et pas loin d'une vingtaine de morceaux sur chaque date ! Enfin, c'est avec "Imaginaerum" que Nightwish franchira pour la première fois les portes du Palais Omnisport de Paris-Bercy pour un concert très bien rempli ! Jolie progression depuis l'Elysée Montmartre, puis le Zénith !

Le coin du collectionneur...

IMAGINAERUM - Nuclear Blast - Europe - 2011 - 27361 27890 - Digipack 2CD
IMAGINAERUM - Nuclear Blast - Europe - 2011 - 27361 27892 - Edition standard
IMAGINAERUM - Nuclear Blast - Europe - 2011 - NB 2789-5 - Collector Box Edition
IMAGINAERUM - Nuclear Blast - Europe - 2011 - 27361 27891 - Grey Vinyls
IMAGINAERUM - Nuclear Blast - Europe - 2011 - 27361 27891 - White Vinyls
IMAGINAERUM - Nuclear Blast - Europe - 2011 - 27361 27891 - Clear Vinyls
IMAGINAERUM - Nuclear Blast - Europe - 2011 - 27361 27899 - Picture Disc Vinyls
IMAGINAERUM - Scene Nation Oy - Finland - 2011 - SCENECD-002 - Digipack 2CD
IMAGINAERUM - RoadRunner Records - USA - 2012 - 1686-176666 - Special Edition (with Litography etc)

légendes :
CD : compact disc
LP : vinyle (format 33 tours)
7" - 10" - 12" vinyle : vinyle aux formats divers (en pouces)
MC : Cassette audio
2CD : Double CD
MCD : Maxi-CD
CDS : CD Single
mini-CD : Single dans un boitier album
VD : Video-disc
digipack : pochette cartonnée épaisse de luxe
cardboard sleeve: pochette cartonnée fine (équivalent des CD 2 Titres français)