Biographie

Cliquez sur l'année de votre choix :

1996 - 1997 - 1998 - 1999 - 2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005

2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016

1998

1998

1998

1998

1998

Le second concert a lieu à Helsinki (au Lepakko club) le 9 janvier 1998. Tuomas gère mal son stress et sa peur : pour lui, c’était comme vivre l’enfer. Nightwish et Spinefarm ré-envisagent le contrat pour inclure trois albums au lieu de deux. Le single The Carpenter atteint finalement la 8ème place dans les charts finlandais et l'album la 31ème. Fort de ce succès, Nightwish enregistre une vidéo pour The Carpenter jusqu’en Norvège, durant le printemps 1998. Le groupe donne seulement sept concerts, Jukka et Emppu doivent honorer leurs obligations militaires et Tarja est prise par ses études à l’université. A leur retour, Nightwish songent à Sami de Nattvindens Grat pour intégrer un bassiste à la formation. Ils pensent également à Wilska pour remplacer Tuomas au chant masculin (l’expérience sur Angels Fall First n’ayant pas séduit le compositeur). La session d’enregistrement d’Oceanborn débute et l’enregistrement studio de Wilska n’est qu’une formalité de 52 minutes (la prise studio pour Devil And The Deep Dark Ocean est réalisée en deux prises, trois prises pour The Pharaoh Sails To Orion). Après quoi le vocaliste s’en retourne à Savonlinna. Tuomas vit personnellement cette session d’enregistrement pour Oceanborn comme un véritable calvaire (contrairement à Angels Fall First qui ne posa aucun problème).

L’enregistrement de l’album est aussi un enfer pour Tarja. Face aux compositions complexes de Tuomas, Tarja pleure beaucoup car elle manque encore d’expérience et ne réussit pas à faire de sa voix ce que Tuomas souhaite. Pour la chanteuse, cet album est trop technique. De même pour Jukka, Oceanborn est indiscutablement l’album le plus technique et recèle les chansons les plus difficiles du répertoire du groupe. Il met également ces difficultés sur le compte du manque d’expérience en tant que musicien. Nightwish repousse en effet particulièrement ses limites sur cet album : tempos plus rapides, crochets multipliés, versatilité triplée… Les percussions sont enregistrées dans une petite pièce de dix mètres carrés, fermée et isolée de tout dans le hall des sports de Kitee. Jukka en garde d’ailleurs des souvenirs claustrophobes. Les meilleures conditions n’étaient vraiment pas rassemblées : le reste du groupe était au sous sol, à plusieurs centaines de mètres et communiquait avec lui via un casque qui crépitait… Néanmoins, excepté le mixage, l’album est intégralement enregistré à Kitee. Tuomas considère Oceanborn comme leur premier album, véritablement travaillé et expérimenté, contrairement à Angels Fall First qu’il relègue au rang d’une sorte de démo. Le mixage est réalisé aux studios Finnvox de Helsinki et d’ailleurs, comme à cette époque Stratovarius est bel et bien la plus grosse influence du groupe, Ewo (Rytkonen) propose Timo Tolkki comme technicien pour le mixage. C’est Mikko Kermila qui parachève le travail. La rencontre avec Karmila est d’ailleurs une sorte de choc culturel pour le groupe tant est si bien que Nightwish l’adopte pour les enregistrements futurs. Le groupe n’a jamais connu de querelle musicale si ce n’est pour l’instrumentale Moondance que Emppu ne voulait absolument pas voir incluse sur l’album, même s’il a du s’y résigner.

Durant l’été 1998, Nightwish commence à tourner énormément et prend conscience que le groupe fonctionne à merveille. Le 13 Novembre, Nightwish joue à Kitee et enregistre une seconde vidéo pour Sacrament Of Wilderness. Le morceau est quant à lui disponible en single dès le 26 Novembre. Ce clip est en tout point considéré comme loupé par le groupe. Oceanborn sort le 7 Décembre et monte à la 5ème place dans les charts finlandais dans lesquelles l’album y réside plus de 30 semaines (le single Sacrament Of Wilderness quant à lui gravit la première place).