IMAGINAERUM by Nightwish

End Of An Era

Region : Toutes
Durée : 1h26 environ
Langue : anglais
Sous-titres : anglais

Résumé
IMAGINAERUM est le projet cinématoraphique de Nightwish conjoint avec la sortie de leur 7ème album. Le film repose sur les morceaux de l'album du même nom, mais a une vie qui lui est propre : elle raconte l'histoire d'un vieil homme qui, proche de la mort, part dans un monde onirique dans lequel, de retour à son enfance, il tente de retrouver les souvenirs des événements marquants de sa vie. Le film est une belle réussite : acteurs de qualité, très belle réalisation et effets spéciaux très réussis !

Date de sortie : 24 avril 2013 en DVD/Bluray
Réalisé par Stobe Harju
Avec : Marianne Farley, Quinn Lord, Francis-Xavier McCarthy, Ilkka Villi, Joanna Noyes, Keyanna Fielding, Stéphane Demers, Ron Léa, Hélène Robitaille et les membres de Nightwish (Tuomas, Anette, Jukka, Marco, Emppu)
Histoire de Tuomas Holopainen et Stobe Harju.
Musique réinterprétée par Petri Alanko.

Contenu du DVD et du Bluray IMAGINAERUM by Nightwish :
- Le film complet, d'une durée d'1h26.
- Making Of "Imaginaerum"
- Trailer

Bluray :
High Definition Widescreen 2:35:1 1080p
Audio : DST-HD MA 7.1, Dolby Digital 5.1

DVD :
16:9 anamorphic 2:35:1
Audio : Dolbi Digital 5.1

Résumé détaillé du film (SPOILER)...

Thomas Whitman est un vieil homme de 75 ans qui fut autrefois le compositeur d'un groupe qui connut de nombreux succès (célébrité, disques d'or, tournées mondiales...). Aujourd'hui, il n'est plus qu'un vieil homme qui depuis deux ans souffre de démence et de très grosses pertes de mémoire. Un jour, alors qu'il essaie veinement de faire quelque chose sur son piano, une boule de neige fissurée (ces petits globes que l'on retourne pour faire tomber de la neige dedans) posée devant lui, il fait une nouvelle attaque cérébrale, qui semble plus sérieuse que les précédentes, et qui le plonge dans un coma artificiel. Les médecins décident de contacter sa fille, appelée Gem (ce prénom aura de l'importance dans l'épilogue) et lui expliquent que bien que son père ne soit pas maintenu artificiellement, ils l'ont tout de même réanimé deux fois et qu'au vu de sa condition cérébrale, ça ne sert plus à rien. Gem donne alors son autorisation pour qu'à la prochaine attaque, ils le laissent partir.

Alors que Thomas est en plein coma, son esprit, très embrouillé par ses nombreuses pertes de mémoire, se retrouve dans un monde fantastique dans lequel, sous l'apparence de l'enfant de 10 ans qu'il était, il va revivre certains moments clé de sa vie, et certaines rencontres. Dans ce rêve, il se retrouve dans l'orphelinat où il a passé son enfance après la disparition de ses parents : il y rencontre une petite fille, prénomée Ann, à qui il déclare que son père, aviateur, n'est pas mort mais juste perdu après avoir sauvé de nombreuses personnes. La jeune Ann remarque "Arabesque", la figurine féminine contenu dans la boule de neige que possède Thomas. Alors qu'il s'endort, le petit Thomas est réveillé par un grand coup de vent qui ouvre la fenêtre du dortoir de l'orphelinat : y apparait alors le bonhomme de neige, figure emblématique du film, dénommé "Mr. White", qui propose à Thomas de l'emmener dans un voyage sans précédent et dans lequel il pourra retrouver des gens qu'il connait. Après quelques hésitations, le jeune orphelin décide de monter sur les épaules du bonhomme de neige et le voyage commence. Tom vole au-dessus des nuages et de paysages froids et lugubres, et s'inquiète un peu de ce qu'il peut voir.

Pendant ce temps-là, dans le monde réel, Gem, la fille de Thomas, est arrivée à son chevet. Elle donne, sans hésiter un instant, l'autorisation au médecin d'arrêter le coma artificiel. Se recueillant ensuite près de son père, Gem lui parle et lui reproche ses absences et son manque d'amour envers elle et sa mère. Gem est en effet convaincu que son père n'a jamais été là pour elles, préférant s'investir à 100% pour son groupe et sa chanteuse Ann. Ces mots durs sont entendus, inconsciemment, par Thomas, qui s'agite alors dans son rêve : le jeune Tom se retrouve ainsi dans une tempête, alors qu'il était toujours sur les épaules du bonhomme de neige. A cause d'une bourrasque trop forte, Tom tombe et se retrouve au sol, séparé de Mr White. Il y retrouve Ann, alors vieille, mais sans la reconnaitre, sa mémoire le laissant à l'age de 10 ans. Alors qu'il tente de couper court à la conversation avec la vieille dame, celle-ci l'empêche d'appeler le bonhomme de neige, lui assurant que c'est pour son bien, et que ce bonhomme de neige est une mauvaise personne. Ce dernier, n'ayant pas de réponse de Tom, s'énerve, dans le ciel, ce qui prouve les dires d'Ann. Thomas laisse la femme et parcourt un peu le terrain où il se trouve : un énorme roller-coaster désafecté, qu'un mécanicien (le médecin de Thomas dans le monde réel) tente de réparer en vain. Gem apparait alors, dans le corps d'une petite fille de 10 ans, et dit au mécanicien de laisser tomber, que ça n'a pas de vie. Une métaphore de ce qu'il se passe dans le monde réel...

Après avoir marché, Thomas arrive dans une ville morte où il retrouve le bonhomme de neige, en train d'uriner sur des pages de paroles ("Song Of Myself", "Taikatalvi"...) qu'il déteste lire. La discussion entre les deux protagonistes s'envenime un peu, le bonhomme de neige souhaitant emmener le jeune garçon dans un cirque ("Imaginaerum"). Tom prend peur et tente de s'enfuir. Il s'enferme alors dans un cabaret, où apparait une scène sur laquelle son groupe, alors au sommet de sa gloire, joue "Slow, Love, Slow". Tom est marqué par son Arabesque, brisée, sur le piano, mais ne reconnait toujours pas son groupe. Il y voit une jeune fille (Gem) qui refuse l'Arabesque brisée. Alors qu'il tente de comprendre ce qu'il voit, le bonhomme de neige martèle la porte pour entrer et emmener le jeune Tom au cirque "Imaginaerum".

Alors qu'il s'enfuit de nouveau, Thomas arrive dans une nouvelle pièce où il va revivre une scène clé de son enfance : son père est sur son fauteuil, et demande expressément à Tom d'aller se coucher, tout seul, malgré le noir, et de ne pas avoir peur des monstres qu'il n'arrive même pas à voir. Son père semble marqué et desespéré. Il faudra attendre un peu plus tard dans le film pour comprendre...

Dans le monde réel, Gem, coincée dans la région à cause d'une tempête, va dans le manoir de son père pour se loger. Elle y retrouve Ann, agée tout comme son père, qui a réussit à entrer par ses propres moyens. Ann est l'ancienne chanteuse du groupe, et Gem lui reproche d'être une des raisons principales de l'éloignement de son père. Gem retrouve l'Arabesque que son père lui avait offert lorsqu'elle était jeune et la repose sur le piano, mais reste toujours bornée sur les intentions de son père, malgré ce que peut dire Ann.

Dans le rêve de Tom, le bonhomme de neige a retrouvé le jeune garçon, qui n'a pas d'autre issue que de s'enfuir en pénétrant dans le cirque "Imaginaerum" : il y retrouve de nombreux clowns peu amicaux, et son groupe jouant le morceau "Scaretale". Devant la scène apparait Gem, adulte, Thomas lui-même (en vieil homme sur son lit d'hopital) et un magicien. Gem présente d'une manière moqueuse son père, "Mister Thomas Witman", "un poète et un compositeur" (rires de la salle), "un très mauvais père avec une très mauvaise mémoire". Elle lui ouvre alors le crane, avec le support du public et malgré les cris du jeune Tom, pour que le magicien lui en sort les pages de souvenirs restants dans la tête de Thomas. Gem y découvre des paroles qu'elle a toujours lu, rien sur elle, et demande alors au magicien de faire disparaitre chacune des pages. Cependant, lorsqu'elle lit la dernière page, son attitude change et elle marque un arrêt. Elle découvre en effet des souvenirs précieux qu'a son père avec elle. L'ambiance sonore change alors complètement, et le bonhomme de neige semble très perturbé, et finit par prendre la fuite.

Le jeune Tom se retrouve de nouveau devant la scène avec son père, et ce souvenir complet lui revient : son père, ivre et malheureux (sa femme, la mère de Tom, est morte récemment), finit par se mettre une balle dans la tête, sans savoir que son fils assiste à la scène depuis le couloir. Cet événement, traumatisant pour Thomas, le hantera une bonne partie de sa vie, et lorsque sa femme décèdera (d'un accident de voiture alors qu'il est en tournée), Thomas, alors agé de 35 ans, ne s'en remettra pas et brisera la boule de neige devant sa fille.

Dans le monde réel, Gem retrouve Ann devant le coffre fort de Thomas, qu'elle essaie d'ouvrir, persuadée qu'il contient des choses importantes. Gem lui dit que le coffre doit être vide car son père n'avait plus d'argent, et qu'elle doit payer elle-même ses soins. Alors que la discussion s'envenime de nouveau entre Gem et Ann, cette dernière parvient à ouvrir le coffre. A l'intérieur se trouve de nombreuses pages de paroles et textes écrits par Thomas. Gem les parcourt rapidement et les lance par terre, ne découvrant à première vue que des souvenirs sur lui-même. Une dispute éclate entre Gem et Ann : Gem explique que son père ne voyait en elle que le prolongement de sa carrière, et pointe l'arabesque, son père lui ayant affirmé que la figurine se mettrait à danser le jour où Gem jouera les bons accords sur le piano. Elle est persuadée que son père n'a fait que ça pour elle, ainsi que pour sa mère, car son groupe passait avant tout, et parce qu'Ann est arrivée avant elles. Ann réplique et lui explique qu'elle se trompe, et lui révèle certaines choses que son père n'a jamais osé lui dire : le fait que le père de Thomas se soit suicidé devant lui et que cela l'ait tellement marqué qu'il a préféré s'éloigner de sa fille lorsque sa femme est morte pour éviter que Gem ne revive ce que lui a vécu avec la mort de son père. Ann explique également à Gem que le jour où sa mère a eu son accident de voiture, son père n'a pas pu être là car, alors que le groupe était en pleine tournée, Ann venait de faire une tentative de suicide. Cette tentative de suicide mit d'ailleurs fin à la carrière du groupe. Gem prend alors conscience que son père avait peut être de l'amour pour elle, et se met à lire avec attention toutes les pages contenues dans le coffre-fort.

Pendant ce temps, dans le monde onirique, Thomas, cette fois-ci en vieil homme, se retrouve dans son lit d'hopital perdu dans un champ de bataille, et des soldats (les soldats de plomb avec lesquels il jouait quand il était enfant) viennent lui porter secours et l'emmène vers un coffre-fort géant, afin de l'aider à retrouver ses souvenirs. Thomas finit par y parvenir, et se rappelle alors de ce qu'il a écrit sur ces feuilles : lorsqu'il a commencé à perdre la mémoire, Thomas avait écrit des pages et des pages sur sa fille pour ne jamais l'oublier. Emu, il écrit la dernière page de ses souvenirs. Il est alors interrompu par le bonhomme de neige, qui veut l'empêcher de retrouver ses souvenirs, et les paroles se dispersent dans les airs pour former le fameux roller-coaster du début du film. Thomas monte dans le wagon pour son dernier voyage : tout lui revient, sa fille, son amour pour elle et cette fameuse note "E minor". (Mi mineur en français). Le bonhomme de neige le rattrape et s'en suit une ultime confrontation : il comprend alors que le bonhomme de neige n'est autre que l'image de son père qui le hante depuis tant d'années, et se décide enfin à oublier ce fantome pour aller de l'avant. Le bonhomme de neige disparait alors, et Thomas, apaisé, finit sa course du roller-coaster dans un champ de lumière. Son voyage onirique est terminé, il est apaisé, remercie même Mr White et se couche, après avoir pris une dernière fois l'Arabesque dans ses mains.

Dans le monde réel, l'hopital parvient enfin à contacter Gem qui n'entendait pas son téléphone, et la prévient que son père est en train de refaire une attaque et qu'il n'en a plus pour longtemps. Elle se rend alors à l'hopital, conduite par Ann, et se recueille avec tendresse près de son père, lui disant qu'elle l'aime et qu'elle est désolée, et heureuse de voir qu'à travers les yeux de son père, celui-ci la reconnait, enfin. Ce dernier, heureux, s'endort définitivement, en fixant une dernière fois sa fille, qu'il appelle dans un dernier souffle "Princesse".

Gem, effondrée par la mort de son père et ces années perdues, rentre au manoir malgré tout apaisée d'avoir enfin compris les sentiments qu'avait son père pour elle. Elle se rappelle d'une scène entre son père et elle sur le piano, et décide de s'y poser pour y jouer quelques notes, l'arabesque posée sur le piano. Alors qu'elle tente de jouer un accord, quelque chose bloque. Elle ouvre le piano et y découvre une petite plaque en metal qui bloquait un accord. Elle reconnait la plaque de metal qui s'accrochait à la boule de neige, et sur laquelle est inscrite "GeM". Elle joue alors le fameux accord de son père, l'accord du G au E minor, "GeM", son prénom, et comprend alors que toute la musique écrite par son père repose sur un accord portant son prénom. Heureuse, elle voit alors l'arabesque s'animer, comme lui avait prédit son père.

 

 

Encore plus d'infos !

L'historique d'Imaginaerum :
Le projet colossal de réaliser un film complet germait dans la tête de Tuomas Holopainen depuis de très nombreuses années. Lors de l'écriture de l'album "Imaginaerum", il lui vient une idée qu'il soumet au groupe : réaliser un clip pour chacune des 13 chansons de l'album. L'idée séduit, et c'est tout naturellement vers Stobe Harju (qui avait réalisé le clip "The Islander") que le groupe se tourne pour élaborer ce projet titanesque. Stobe est séduit par l'idée, mais aimerait aller encore plus loin : plutôt que de réaliser un clip par morceau, pourquoi ne pas tout réunir en un seul et même film, qui mêlerait musique et fantasy ? La proposition séduit d'emblée Nightwish, et ainsi le projet Imaginaerum est né ! Le film sera tourné en 2010 et 2011 au Canada, avec des acteurs parlant couramment anglais. Nightwish n'y fera que de très courtes apparitions. A part Tuomas qui jouera le rôle du personnage principal dans sa quarantaine d'années, le reste du groupe n'apparait que pour jouer des morceaux (Slow, Love, Slow et Scaretale)

Les différentes versions et leurs contenus :
Compte tenu des nombreux acteurs entrant en jeu dans la distribution de ce film, sa diffusion a été un peu chaotique : le film est même sortie en Finlande (et en commande sur internet) le 24 avril 2013, alors qu'en Allemagne il faudra attendre le 31 Mai 2013 pour pouvoir se le procurer.
Les différentes versions sont rigoureusement identiques, si ce n'est quelques variations de logos divers sur la pochette. On peut cependant remarquer un bundle "DVD/Bluray + Teeshirt" proposé par le Nightwish Shop, tandis que Nuclear Blast propose un coffret "metal" avec notamment un puzzle reprenant le poster officiel du film.
Le contenu des DVD et Bluray est quant à lui identique : seuls les sous-titres peuvent changer d'une version à l'autre. Si aucune version ne contient de sous-titres français, il sera préférable de commander la version "internationale" vendue par le Nightwish Shop, qui a le mérite de proposer au moins des sous-titres anglais, au contraire de la version allemande vendue par Nuclear Blast.

Nightwish : The Score :

The ScorePour accompagner la sortie du film, Nightwish a sorti la bande originale. Il s'agit de morceaux revisités par Petri Alanko spécialement pour le fim, à partir des chansons de l'album "Imaginaerum". L'occasion de découvrir certains morceaux sous un autre angle, avec une autre ambiance. A noter qu'on y trouve le morceau "Undertow", composé à partir de la chanson "Ghost River", mais ce morceau n'apparait pas dans le film. En effet, la scène prévue, et pour laquelle cette musique avait été composée, a été finalement supprimée du film pour cause de budget.

Le coin du collectionneur...

  • Finlande 2013 - Solar Films - DVD - international version (avec sous-titres anglais et scandinaves) - photo1
  • Finlande 2013 - Solar Films - DVD - scandinavian version (avec sous-titres scandinaves)
  • Finlande 2013 - Solar Films - DVD + Teeshirt
  • Finlande 2013 - Solar Films - DVD + Girly
  • Finlande 2013 - Solar Films - Bluray - internation version (avec sous-titres anglais et scandinaves)
  • Finlande 2013 - Solar Films - Bluray - scandinavian version (avec sous-titres scandinaves)
  • Finlande 2013 - Solar Films - Bluray + Teeshirt
  • Finlande 2013 - Solar Films - Bluray + Girly
  • Finlande 2013 - Solar Films - Combo DVD+Bluray (versions scandinaves)
  • Allemagne 2013 - Solar Films - DVD - avec audio en anglais et en allemand,
  • et sous-titres en allemand
  • Allemagne 2013 - Solar Films - DVD Boxset - avec un puzzle Imaginaerum et une boite en metal
  • Allemagne 2013 - Solar Films - Bluray - avec audio en anglais et en allemand, et sous-titres en allemand
  • Allemagne 2013 - Solar Films - Bluray Box - avec un puzzle Imaginaerum et une boite en metal