Depuis dimanche matin, les magazines, journaux, radios, télés, fan clubs et fans de Finlande et du monde entier m’ont demandé de donner ma réaction face à cet évènement. Tellement de personnes qu’il était physiquement impossible pour moi de trouver le temps d’y répondre à tous individuellement. C’est ainsi que j’ai décidé d’écrire ces quelques mots afin que mes fans, ma famille, mes amis et le public sache comment je ressens ces évènements récents.

C’est un moment de chagrin et de douleur et il m’est très difficile de m’exprimer.

Actuellement je suis en Argentine. J’espère que vous pouvez comprendre qu’après ce choc dans ma vie comparable à un divorce, je ne voulais pas rester seule chez moi en Finlande. Mon mari avant commandé ses tickets pour l’Argentine il y a plusieurs mois et j’ai décidé de voyager avec lui à la dernière minute.

Mais le fait que je sois en Argentine et la longue distance nous séparant n’est pas une excuse pour ne pas commenter la situation bien sûr.

Vendredi dernier, le 21 Octobre, était un jour que le groupe entier attendait depuis un long moment.

Les répétitions commencèrent tôt le matin. J’étais très malade et nerveuse à cause du fait que je n’arrivais pas à chanter durant les répétitions.

J’étais également nerveuse à cause de la set list du concert qui allait être plus longue qu’un concert classique de Nightwish. De plus nous avions un invité spécial qui allait chanter avec nous, je devais aussi changer plus souvent de robes que d’habitude et pour la première fois il y aurait des écrans géants et une très grosse production sur la scène.

Sans oublier le fait que le concert allait être enregistré et filmé.

Nous l’avons finalement fait, ce soir là au Hartwall Arena d’Helsinki.

Même si nous savions tous que le concert était complet, arrivés sur scène, voir le public crier, applaudir et se tenir debout devant nous était un sentiment incroyable.

Je n’oublierai jamais à quel point la réception du public ce soir là était incroyable.

Quand le concert fut terminé, j’ai pleuré de joie sur scène. Des larmes de joie parce que j’avais été capable de faire de mon mieux même si j’étais malade. Des larmes de joie parce que notre longue tournée se terminait de la plus belle façon possible. Des larmes de joie grâce à la meilleure reconnaissance possible pour un artiste : des applaudissements et des visages souriants.

A ce moment là je ne savais pas que j’allais encore pleurer très prochainement.

Après le concert, les garçons du groupe m’ont invité à les rejoindre en backstage et m’ont demandé de les serrer bien fort tous ensemble. Cela semblait étrange parce que c’était le même genre d’embrassade que nous faisions habituellement avant chaque concert. Cette tradition est restée en nous, même si les tensions et la pression grimpante existaient déjà depuis très longtemps.

Ma réaction immédiate a alors été de les remercier, ce que j’ai fait fortement mais sans recueillir aucune réponse.

Après cela, ils m’ont remis une lettre et m’ont demandé de la lire le lendemain. Cette même lettre est celle qui a été publiée sur le net.

Je l’ai lu et j’ai été choquée.

Je ne savais pas quoi dire et même encore aujourd’hui, alors que j’écris ces lignes, je ne sais pas.

J’ai ressenti une grande colère dans cette lettre et je continue d’avoir des sentiments confus à ce sujet, mais je ne veux pas répondre à la colère par une colère plus grande encore. Les problèmes personnels ne devraient pas être rendus publics.

Je sais que ce moment que nous traversons est très triste pour tout le monde, comme pour moi et pour les autres membres de Nightwish.

Alors qu’il y aurait eu tellement de façons possibles d’exprimer ce qu’ils voulaient me dire avec cette lettre, je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi ils ont choisi de procéder ainsi. Je suis désolée que les garçons m’aient si mal comprise. Je ne me reconnais pas moi même dans la façon dont ils m’ont décrite.

Ils parlent méchamment de moi mais le fait qu'ils incluent Marcelo, mon mari, dépasse les limites. C'est l'homme que j'aime, mon ami et il a été mon plus grand soutien ces dernières années.
Eux étaient mes amis depuis 9 ans. Nous avons vécu de bons moments mais aussi de moins bons. Je pensais les connaître mais je me trompais.
Pourtant, malgré tout ce qui s'est passé, je ne peux les considérer comme étant mauvais.
Aujourd'hui, il est temps de se calmer et de prendre du recul.
J'ai besoin de rassembler mes sentiments et je promets de revenir bientôt au devant du public.
Je vous ferais part d'une conférence de presse pour parler de mes projets. Cela ne veut pas dire que cette conférence sera une manière d'attaquer qui que ce soit. Je ne ferais pas cela.
La merveilleuse musique que nous avons créée ensemble ne sera pas touchée par les événements récents.

Merci à tous ceux qui me soutiennent durant ces moments tristes. Ma famille, mes amis, mes collègues et les nombreux fans. Je vous aime et je n'ai vraiment pas l'impression d'avoir manqué à mes devoirs envers vous.


Tarja.