Les Paroles & Traductions

Divers
Wishmaster

She Is My Sin
The Kinslayer
Come Cover Me
Wanderlust
Two For Tragedy
Wishmaster
Bare Grace Misery
Crownless
Deep Silent Complete
Dead Boy's Poem
FantasMic

Bonus Tracks:
Sleepwalker

 

She Is My Sin

Take heed, dear heart
Once apart, she can touch nor me nor you
Dressed as one
A wolf will betray a lamb

Lead astray the gazers
The razors on your seducing skin
In the meadow of sinful thoughts
Every flower`s perfect

To paradise with pleasure haunted by fear

A sin for him
Desire within
A burning veil
For the bride too dear for him
A sin for him
Desire within
Fall in love with your deep dark sin

I am the Fallen
You are what my sins enclose
Lust is not as creative
As its discovery

To paradise with pleasure haunted by fear

A sin for him
Desire within
A burning veil
For the bride too dear for him
A sin for him
Desire within
Fall in love with your deep dark sin

Bless me, undress me
Pick your prey in a wicked way
God I must confess...
...I do envy the sinners

A sin for him
Desire within
A burning veil
For the bride too dear for him
A sin for him
Desire within
Fall in love with your deep dark sin

 

The Kinslayer

For whom the gun tolls
For whom the prey weeps
Bow before a war
Call it religion

Some wounds never heal
Some tears never will
Dry for the unkind
Cry for mankind

Even the dead cry
- Their only comfort
Kill your friend, I don`t care
Orchid kids, blinded stare

Need to understand
No need to forgive
No truth no sense left to be followed

"Facing this unbearable fear
like meeting an old friend"
"Time to die, poor mates,
you made me what I am!"

"In this world of a million religions
Everyone prays the same way"
"Your praying is in vain It`ll all be over soon"
"Father help me, save me a place by your side!"
"There is no god Our creed is
But for ourselves"

"Not a hero unless you die.
Our species eat the wounded ones"

"Drunk with the blood of your victims
I do feel your pity-wanting pain,
Lust for fame, a deadly game"

"Run away with your impeccable kin!"

"- Good wombs hath borne bad sons..."
Cursing, God, why?
Falling for every lie
Survivors` guilt
In us forevermore

15 candles
Redeemers of this world
Dwell in hypocrisy:
"How were we supposed to know?"

4 pink ones
9 blue ones
2 black ones

- In memory of the Redeemers 20.4.1999

 

Come Cover Me

Come wet a widow`s eye
Cover the night with your love
Dry the rain from my beaten face
Drink the wine the red sweet taste of mine

Come cover me with you
For the thrill
Till you will take me in
Come comfort me in you
Young love must
Live twice only for us

For me
For you
Time devours passion`s beauty
With me
With you
In war for the love of you

For me
For you
Time devours passion`s beauty
With me
With you
Tonight any dream will do

Not a world but your fine grace
Seduction in sleepwalker`s land
November dressed in May on your face
Holding us now the lovecropper`s hand

Come cover me with you
For the thrill
Till you will take me in
Come comfort me in you
Young love must
Live twice only for us

 

Wanderlust

I want to see where the sirens sing
Hear how the wolves howl
Sail the dead calm waters of the Pacific

Dance in the fields of coral
Be blinded by the white
Discover the deepest jungle

I want to find The Secret Path
A bird delivered into my heart, so

It`s not the end
Not the kingdom come
It is the journey that matters, the distant wanderer
Call of the wild
In me forever and ever and ever forever
Wanderlust

I want to love by the Blue Lagoon
Kiss under the waning moon
Straying, claiming my place in this mortal coil

Riding the dolphins
Asking the mountains
Dreaming Alaska
The Earth can have but Earth

I want to find The Secret Path
A bird delivered into my heart, so

It`s not the end
Not the kingdom come
It is the journey that matters, the distant wanderer
Call of the wild
In me forever and ever and ever forever
Wanderlust

Drown into my eyes and see the wanderer
See the mirrors of a wolf behold the pathfinder

 

Two For Tragedy

Sleep Eden sleep
My fallen son
Slumber in peace

Cease the pain
Life`s just in vain
For us to gain
Nothing but all the same

No healing hand
For your disease
Drinking scorn like water
Cascading with my tears

Beneath the candle bed
Two saddened angels - in heaven, in death

Now let us lie
Sad we lived sad we die
Even in your pride
I never blamed you

A mother`s love
Is a sacrifice
Together sleeping
Keeping it all

No sympathy
No eternity
One light for each undeserved tear

Beneath the candle bed
Two souls with everything yet to be said

 

Wishmaster

Master!
Apprentice!
Heartborne, 7th Seeker
Warrior!
Disciple!
In me the Wishmaster

Master!
Apprentice!
Heartborne, 7th Seeker
Warrior!
Disciple!
In me the Wishmaster

Elbereth
Lorien

A dreamy-eyed child staring into night
On a journey to storyteller`s mind
Whispers a wish speaks with the stars
The words are silent in him
Distant sigh from a lonely heart
"I`ll be with you soon, my Shalafi"
Grey Havens my destiny

Master!
Apprentice!
Heartborne, 7th Seeker
Warrior!
Disciple!
In me the Wishmaster

Silvara
Starbreeze

Sla-Mori the one known only by Him
To august realms, the sorcery within
If you hear the call of arcane lore,
Your world shall rest on Earth no more
A maiden elf calling with her cunning song
"Meet me at the Inn of Last Home"
Heartborne will find the way!

Master!
Apprentice!
Heartborne, 7th Seeker
Warrior!
Disciple!
In me the Wishmaster

Master!
Apprentice!
Heartborne, 7th Seeker
Warrior!
Disciple!
In me the Wishmaster

Wishmaster
Crusade for Your will
A child, dreamfinder
The Apprentice becoming...

Master!
Apprentice!
Heartborne, 7th Seeker
Warrior!
Disciple!
In me the Wishmaster

 

Bare Grace Misery

Sweet boy, come in
I am the dark side of you
Die for my sins
Like the One once did

Cinnamon bed
For your unashamed appetite
A figurante
This dance will hurt like hell

Oh, bare grace misery
Just a child without a fairytale am I
Dark but so lovely
A Little Match Girl freezing in the snow

Love lying, enticing
(Bare grace misery)
Crowning the moment
(Bare grace misery)
This is what I am
Bare grace for the end of days

Romantic scent
Spoiled Lucrece lies warm for you
There`s no such priest
That can pray me to heaven

When done with me
Forget if you think I feel ashamed
A wild thing
Never felt sorry for anything

Love lying, enticing
(Bare grace misery)
Crowning the moment
(Bare grace misery)
This is what I am
Bare grace for the end of days

 

Crownless

Crownless again shall be the queen
Trophy on her grave still remains unseen
A boat on the river confessing the sins
The Riddler revealing the deep hidden things

Crownless again shall be the king
A gull covered in oil with a broken wing
A hitcher on a road alone and lost
Iron sharpens iron - a truth that once was

Mine is the Earth and the sword in the stone
Mine is the throne for the idol
One fleeting moment and it is all gone
Crownless again
Will I fall?

Roaming on razor-sharp castles
Ruling all but myself
(Now my night is laid to sleep)

One fragrant rose worth ten times what I am
A crippled begging a coin braver
Than I ever was
Reflection from me - Devil dressed in white
Chasten the being
Become what I once was

Mine is the Earth and the sword in the stone
Mine is the throne for the idol
One fleeting moment and it is all gone
Crownless again
Will I fall?

 

Deep Silent Complete

In your creation heaven did decree
That in your arms sweet death should dwell

Deep Silent Complete
Black velvet sea
The sirens are calling for me

Saved my soul thinking :
"This song`s a lie"
Sand on the shore is so dry

Deep Silent Complete
Black velvet sea
Brave day sinking in endless night

The age will say "This poet lies"
Heaven never touched earthly face
The age will say "This night was ours"
Blessed with the Deep
The Silent the Complete

 

Dead Boy´s Poem

"I live no more to shame nor me nor you"

Born from silence, silence full of it
A perfect concert my best friend
So much to live for
So much to die for
If only my heart had a home

Sing what you can`t say
Forget what you can`t play
Hasten to drown into beautiful eyes
Walk within my poetry, this dying music
- My loveletter to nobody

Never sigh for better world
It`s already composed, played and told
Every thought the music I write
Everything a wish for the night

Wrote for the eclipse, wrote for the virgin
Died for the beauty the one in the garden
Created a kingdom, reached for the wisdom
Failed in becoming a god

Never sigh for better world
It`s already composed, played and told
Every thought the music I write
Everything a wish for the night

"If you read this line
Remember not the hand that wrote it
Remember only the verse, songmaker`s cry,
The one without tears
For I`ve given this its strength
And it has become my only strength.
Comforting home, mother`s lap
Chance for immortality
Where being wanted became a thrill
I never knew
The sweet piano writing down my life"

"Teach me passion for I fear it`s gone
Show me love, hold the lorn
So much more I wanted to give to the ones who love me
I`m sorry
Time will tell (this bitter farewell)
I live no more to shame nor me nor you

And you... I wish I didn`t feel for you anymore..."

A lonely soul... An ocean soul...
A lonely soul... An ocean soul...

"So much more I wanted to give to the ones who love me..."

"Time will tell..."

A lonely soul... An ocean soul...
A lonely soul... An ocean soul...

 

FantasMic

Part 1

Wish upon a star
Take a step enter the land
Walk through the air
Take my hand
Wishmaster`s will-
Join him the quest for dream
A make-believe
Is all we ever need

Wish upon a star
No matter who you are
The second star to the right
Harbinger`s gate
Beyond the boundaries
Blossom ballet
In the great wide somewhere

Wish upon a star
Believe in will
The realm of the king of fantasy
The master of the tale-like lore
The way to kingdom I adore
Where the warrior`s heart is pure
Where the stories will come true

Part 2

A cub of the king betrayed by usurper
A girl in the rain swearing to her father`s name
Belle the last sight for the dying gruesome
The beauties sleeping awaiting
Deep in a dream
For true love`s first kiss

Part 3

Bald Mountain Night
Devilheart endures but light
A mad aerial dance
Chernabog`s succubi

Black Cauldron born
Gurgi`s heart forlorn
Pig-keeper or hero
On a quest of augury

Maleficent`s fury
The spindle so luring
Dragon fight, dying night
Dooming might

Apprentice of Yen Sid
Conducting the galaxy
Dreamer on mountaintop
Spellbound masquerade

The Sailor an idol for the six-year-old in me
The Phoenix of White Agony Creek
Enchantress, A mermaid in a tale as old as time
A Dragonslayer, The Awakener

Wish upon a star
Believe in will
The realm of the king of fantasy
The master of the tale-like lore
The way to kingdom I adore

Wish upon a star...

 

Sleepwalker

Close your eyes
Feel the ocean where passion lies
Silently the senses
Abandon all defences

A place between sleep and awake
End of innocence, unending masquerade
That's where I'll wait for you

Hold me near you
So close I sear you
Seeing, believing
Dreaming, decieving

A place between sleep and awake
End of innocence, unending masquerade
That's where I'll wait for you

Sleepwalker seducing me
I dare to enter your ecstacy
Lay yourself now down to sleep
In my dreams you're mine to keep

Sleepwalker...Sleepwalker...

(Sleepwalk with me...)

Sleepwalker seducing me
I dare to enter your ecstacy
Lay yourself now down to sleep
In my dreams you're mine to keep

Elle Est Mon Pêché

Prend garde, mon cœur
Une fois séparés, elle ne peut plus nous toucher ; ni toi, ni moi
S’il en avait les traits
Un loup pourrait trahir un agneau

Déroute l’observateur
Et les lames de rasoir sur ta peau séduisante
Dans la prairie des pensées pécheresses
Chaque fleur est parfaite

Un paradis où le plaisir est hanté par la peur

C’est son péché
Le désir est en lui
Un voile brûlant
A la femme trop affectueuse pour lui
C’est son péché
Le désir est en lui
Je tombe amoureux de ton sombre et profond péché

Je suis le déchu
Tu es ce que mes péchés enferment
La luxure n’est pas aussi créative
Que sa découverte même

Un paradis où le plaisir est hanté par la peur

C’est son péché
Le désir est en lui
Un voile brûlant
A la femme trop affectueuse pour lui
C’est son péché
Le désir est en lui
Je tombe amoureux de ton sombre et profond péché

Bénis-moi, déshabille-moi
Choisis ta proie avec malice
Mon Dieu, je dois vous confesser que….
... J’envie les pécheurs

C’est son péché
Le désir est en lui
Un voile brûlant
A la femme trop affectueuse pour lui
C’est son péché
Le désir est en lui
Je tombe amoureux de ton sombre et profond péché

 

Le Tueur d’Ancêtres

Pour qui sonne l'arme ?
Pour qui pleurent les proies ?
Incline-toi devant la guerre
Nomme cela « Religion »

Certaines blessures ne se guérissent pas
Certaines larmes ne sècheront jamais
Assèche tes larmes pour les sans-cœur
Pleure pour l’humanité

Même les morts pleurent
C’est même leur seule consolation
Tue tes amis, peu m’importe
Chevreaux aux regards aveuglés.

Besoin de comprendre
Nul besoin de pardonner
Il n’y a pas de vérité, pas de chemin à suivre

« Vous faites face à cette peur insupportable
comme si rencontriez un vieil ami. »
« Il est l’heure de mourir, mes pauvres amis,
vous avez fait de moi ce que je suis ! »

« Dans ce monde où des millions de religions existent
Tout le monde prie de la même façon »
« Il est inutile de prier, tout sera bientôt fini. »
« Aide-moi, mon Dieu, garde-moi une place à tes cotés ! »
« Dieu n’existe pas. Notre profession de foi n’est destinée
Qu’à nous seuls. »

« Tu n’es un héros que si tu meurs.
Notre espèce mange ceux qui sont blessés. »

« Ivre du sang de tes victimes
Je ressens ta douleur assoiffée de pitié
La luxure de la gloire est un jeu mortel »

« Sauve-toi avec tes ancêtres irréprochables ! »

« De bons utérus ont fait naître de mauvais fils. »
Pourquoi blasphèmes-tu, mon Dieu ?
On chute à chaque mensonge
La culpabilité des survivants
Reste en nous pour l’éternité

15 bougies
Les rédempteurs de ce monde
Résident dans l’hypocrisie :
« Comment étions-nous censés savoir ? »

4 roses
9 bleues
2 noires

- En mémoire aux rédempteurs 20.4.1999

 

Viens me couvrir

Humide est l’œil de la veuve
Entoure la nuit de ton amour
Sèche la pluie sur mon visage battu
Bois le vin, ce doux goût rouge qui est le mien.

Viens me couvrir de ton corps
Pour l’excitation
Jusqu’à ce que tu m’accueilles
Console-moi dans tes bras
Le jeune amour doit vivre
Deux fois, pour nous seuls

Pour moi
Pour toi
Le temps qui passe dévore la beauté de la passion
Toi
Et moi
En guerre pour ton amour

Pour moi
Pour toi
Le temps qui passe dévore la beauté de la passion
Toi
Et moi
Cette nuit, n’importe quel rêve fera l’affaire

Ce n’est pas le monde, mais ta grâce délicate
Qui séduit au pays du somnambule
Novembre ressemble à mai sur ton visage
La main de la plante qui produit l’amour nous serre maintenant

Viens me couvrir de ton corps
Pour l’excitation
Jusqu’à ce que tu m’accueilles
Console-moi dans tes bras
Le jeune amour doit vivre
Deux fois, pour nous seuls

 

Envie de voyage

Je veux voir où chantent les sirènes
Entendre les loups hurler
Naviguer sur les eaux profondément calmes du Pacifique

Je veux danser dans les champs de corail
M’éblouir du blanc
Découvrir la jungle la plus profonde

Je veux trouver le Chemin Secret
Un oiseau l’a livré dans mon cœur alors…

Ce n’est pas la fin
Ni l’autre monde
C’est le voyage qui compte, le voyageur au loin
L’appel de la nature
En moi pour toujours et à jamais
Envie de voyage

Je veux aimer près de la Lagune Bleue
Embrasser sous une lune déclinante
Rester et réclamer ma place dans ce tourbillon mortel

Je veux monter sur des dauphins
Interroger les montagnes
Rêver de l’Alaska
La Terre n’est que de la terre

Je veux trouver le Chemin Secret
Un oiseau l’a livré dans mon cœur alors…

Ce n’est pas la fin
Ni l’autre monde
C’est le voyage qui compte, le voyageur au loin
L’appel de la nature
En moi pour toujours et à jamais
Envie de voyage

Plonge dans mes yeux et regarde le voyageur
Regarde le reflet du loup qui contemple le pionnier

 

Deux Pour Une Tragédie

Dors, Eden, dors
Mon fils déchu
Repose en paix

Fais cesser la douleur
La vie ne sert à rien d’autre
Qu’à obtenir toujours
La même chose

Il n’y a pas de guérison
A ton mal
Qui boit le mépris comme de l’eau
Et qui me cascade, tout comme mes larmes

Sous le lit éclairé de bougies
Deux anges tristes, au paradis, dans la mort

Maintenant, laisse nous nous étendre
Nous avons vécu tristes, nous mourrons tristes
Même dans ta fierté
Je ne t’ai jamais rien reproché

L’amour d’une mère
Est un sacrifice
Dormons tous les deux
Et gardons cela pour nous

La sympathie n’existe pas
L’éternité non plus
Une lumière pour chaque larme imméritée

Sous le lit éclairé de bougies se trouvent
Deux âmes dont tout reste à dire

 

Le Maître Des Souhaits

Maitre !
Apprenti !
Cœur lourd, 7ème chercheur.
Guerrier !
Disciple !
Le Maître des souhaits est en moi

Maitre !
Apprenti !
Cœur lourd, 7ème chercheur.
Guerrier !
Disciple !
Le Maître des souhaits est en moi

Elbereth
Lorien

Un enfant aux yeux embrumés fixe la nuit
Dans son voyage à l’intérieur de l’esprit du conteur
Il murmure un souhait, parle aux étoiles
Les mots se taisent en lui
Soupir lointain venant d’un cœur solitaire
« Je te rejoindrai bientôt, mon Shalafi »
Les Havres Gris sont mon destin

Maitre !
Apprenti !
Cœur lourd, 7ème chercheur.
Guerrier !
Disciple !
Le Maître des souhaits est en moi

Silvara
Starbreeze

Sla-Mori connu de lui-même, uniquement
Aux royaumes d’août, on trouve la sorcellerie
Si tu entends l’appel de la tradition arcane
Ton monde ne se reposera plus sur Terre
Une jeune Elfe appelle de sa chanson astucieuse
« Viens me rencontrer à l’auberge de la Dernière Maison »
Le Cœur Lourd trouvera le chemin !

Maitre !
Apprenti !
Cœur lourd, 7ème chercheur.
Guerrier !
Disciple !
Le Maître des souhaits est en moi

Maitre !
Apprenti !
Cœur lourd, 7ème chercheur.
Guerrier !
Disciple !
Le Maître des souhaits est en moi

Maître des souhaits
Ceci est une croisade pour ta volonté
Un enfant, chercheur de rêves
L’apprenti qui devient….

Maitre !
Apprenti !
Cœur lourd, 7ème chercheur.
Guerrier !
Disciple !
Le Maître des souhaits est en moi

 

Misère sans grâce

Entre, doux garçon
Je suis ton côté sombre
Meurs pour mes péchés
Comme Il le fit jadis

Un lit de cannelle
Pour ton appétit non déguisé
Une silhouette
Cette danse te fera souffrir comme l’Enfer

Oh, misère sans grâce
Je ne suis qu’un enfant sans conte
Sombre mais si charmant
Telle une petite fille aux allumettes se gèle sous la neige

L’amour ment, il est séduisant
(Misère sans grâce)
couronne l’instant présent
(Misère sans grâce)
Voilà ce que je suis
Dénuée de grâce jusqu’à la fin des temps

Parfum romantique
Lucrèce est détruite mais toujours présente pour toi
Aucun prêtre
Ne peut m’envoyer au ciel avec ses prières

Lorsque tu en auras fini avec moi
Et si tu crois que j’ai honte, oublie cela !
Je suis sauvage
Et je n’ai jamais été désolé de quoi que ce soit

L’amour ment, il est séduisant
(Misère sans grâce)
couronne l’instant présent
(Misère sans grâce)
Voilà ce que je suis
Dénuée de grâce jusqu’à la fin des temps

 

Sans couronne

La reine perdra de nouveau sa couronne
Le trophée sur sa tombe demeure invisible
Un bateau sur la rivière confesse les péchés
L’homme de mystères révèle les choses profondément cachées

Le roi perdra de nouveau sa couronne
Une mouette couverte de pétrole a une aile cassée
Un auto-stoppeur sur une route, seul et perdu
Le fer aiguise le fer : une vérité qui était vraie, jadis

La Terre est mienne, tout comme l’épée dans la pierre
Le trône destiné à l’idole l’est aussi
Un instant fugace et tout disparaît
sans couronne encore
vais-je chuter ?

Errant dans des châteaux aussi coupants que des lames de rasoirs
Je domine tout à l’exception de moi-même
(Maintenant, ma nuit est sur le point de dormir)

Une rose parfumée a dix fois plus de valeur que j’en ai
Un infirme qui mendie une pièce est plus courageux
Que je n’ai jamais été
Mon reflet : le diable vêtu de blanc
J’assagis l’humain qui est en moi
Et je deviens ce que j’étais jadis

La Terre est mienne, tout comme l’épée dans la pierre
Le trône destiné à l’idole l’est aussi
Un instant fugace et tout disparaît
sans couronne encore
vais-je chuter ?

 

Profonde, Silencieuse, Complète

Lors de ta création, le paradis a décrété
Que ce serait dans tes bras que la mort résiderait

Profonde, Silencieuse et Complète
Est la mer de velours noir
Les sirènes m’appellent

J’ai sauvé mon âme en me disant :
« cette chanson est un mensonge »
Le sable sur le rivage est si sec

Profonde, Silencieuse, Complète
Est la mer de velour noir
Le jour s’enfonce courageusement dans une nuit infinie

Notre époque dira : « Ce poète ment »
Le Paradis n’a jamais touché de visage humain
Notre époque dira : « Cette nuit nous appartenait »
Bénis pour avoir connu
Sa profondeur, son silence, son tout

 

Le poème du garçon mort

" Je meurs pour ne pas avoir honte, ni de moi, ni de toi"

Né du silence, il en est rempli
Un concert parfait, mon meilleur ami
Il y a tant de choses qui valent la peine de vivre
Tant de choses qui valent la peine de mourir
Si seulement mon cœur avait une demeure

Chante ce que tu ne peux pas dire
Oublie ce que tu ne peux pas jouer
Empresse-toi de plonger dans de beaux yeux
Entre dans ma poésie, cette musique agonisante
Ma lettre d’amour adressée à personne

Ne soupire jamais pour un monde meilleur
Tout est déjà composé, joué et dit
Chaque pensée se trouve dans la musique que j’écris
Tout est un souhait pour la nuit

J’ai écrit sur l’éclipse, j’ai écrit sur la vierge.
Je suis mort pour la beauté, celle qui se trouve dans le jardin
J’ai créé un royaume, j’ai atteint la sagesse
Mais je ne suis pas parvenu à devenir un dieu

Ne soupire jamais pour un monde meilleur
Tout est déjà composé, joué et dit
Chaque pensée se trouve dans la musique que j’écris
Tout est un souhait pour la nuit

« Si vous lisez ces lignes,
ne vous rappelez pas de la main qui les a écrites
Mais seulement des vers, des pleurs du compositeur
Celui sans larmes
Car je lui ai donné leur force
Et ils sont devenus ma seule force
Une demeure rassurante, les genoux d’une mère
La chance d’une immortalité
Où être désiré est devenu le frisson
Que je n’avais jamais ressenti auparavant
Le doux piano compose ma vie. »

« Apprends-moi la passion, car je crains l’avoir perdue
Montre-moi l’amour, garde pour toi la solitude
Je voulais donner tellement plus aux gens qui m’aimaient
Je suis désolé
L’avenir nous en dira plus. (Quel adieu amer !)
Je meurs pour ne pas avoir honte, ni de moi, ni de toi

Et toi…. Si seulement je n’avais plus de sentiment pour toi… »

Une âme solitaire..... Une âme d’océan....
Une âme solitaire..... Une âme d’océan....

"Je voulais donner tellement plus aux gens qui m'aimaient..."

"L'avenir nous en dira plus..."

Une âme solitaire..... Une âme d’océan....
Une âme solitaire..... Une âme d’océan....

 

FantasMatique

1ère Partie

Prie ta bonne étoile
Fais un pas et pénètre sur les terres
Marche dans l’air
Prends ma main
L’intention du maître
Est que tu le rejoignes dans sa quête de rêves
Une chimère est
Tout ce dont nous avons besoin.

Prie ta bonne étoile
Qui que tu sois
Prends la seconde étoile sur la droite
Les portes du présage
Au-delà des frontières
Un ballet fleuri
Quelque part dans le grand large

Prie ta bonne étoile
Crois en la volonté
Le domaine du roi de la fantaisie
Le maître des traditions de contes
Le chemin vers le royaume que j’adore
Là où le cœur du combattant est pur
Où les histoires deviennent réalité

2ème Partie

Un petit du roi trahi par un usurpateur
Une fille sous la pluie jure fidélité au nom de son père
Belle est l’ultime spectacle donné à voir à l’horreur agonisante
Les beautés attendent
Dans leur profond sommeil
Le baiser du véritable amour

3ème Partie

La nuit du Mont Chauve
Le cœur du diable supporte tout sauf la lumière
Une folle danse aérienne
Le succube de Chernabog

Né du chaudron noir
Est le cœur abandonné de Gurgi
Eleveur de cochon ou héros
En quête de présages

La colère de Maléfique
La broche si attirante
Bataille de dragons, la fin d’une nuit
La puissance est condamnée

L’apprenti de Yen Sid
Guide la galaxie
Le rêveur sur le sommet de la montagne
Mascarade ensorcelée

Le marin est l’idole de l’enfant de six ans en moi
Le phœnix de la Crique de l’Agonie Blanche
Enchanteresse est la sirène du conte vieux comme le monde
Un tueur de dragon, celui qui réveil le monde

Prie ta bonne étoile
Crois en la volonté
Le domaine du roi de la fantaisie
Le maître des traditions de contes
Le chemin vers le royaume que j’adore

Prie ta bonne étoile...

 

Somnambule

Ferme les yeux
Sens l’océan où se trouve la passion
Silencieusemen les sens
Abandonnent toute défense

Un endroit entre le sommeil et l’éveil
Fin de l’innocence, mascarade infinie
C’est là où je t’attendrai

Prends-moi dans tes bras
Assez fort pour que je te brûle
Je vois, je crois
Je rêve, je trompe

Un endroit entre le sommeil et l’éveil
Fin de l’innocence, mascarade infinie
C’est là où je t’attendrai

Le somnambule me séduit
J’ose entrer dans ton extase
Couche-toi maintenant, laisse-toi aller au sommeil
Dans mes rêves, je m’occuperai de toi

Somnanbule... Somnanbule

(Marche avec moi en dormant…)

Le somnambule me séduit
J’ose entrer dans ton extase
Couche-toi maintenant, laisse-toi aller au sommeil
Dans mes rêves, je m’occuperai de toi