The Carpenter

The Carpenter

Résumé
THE CARPENTER est le tout premier single de Nightwish, extrait (ça tombe bien) du tout premier album du groupe, à savoir Angels Fall First. Dans cette semi-ballade, Tuomas a la part belle puisqu'il y interprète tous les couplets. Tarja quant à elle chante le refrain, le pont et fait ses vocalises sur la fin du titre. Un clip - chose rare pour le tout premier morceau d'un groupe - fut même tourné afin de promouvoir efficacement l'album, qui permit à Nightwish de s'imposer dans un genre nouveau, souvent imité depuis, mais jamais égalé! Ce CD est désormais introuvable et constitue l'une des plus belles pièces de la collection Nightwish!

Date de sortie : 1997
Ecrit et composé par Tuomas Holopainen

01. Nightwish : The Carpenter 5'55
02. Children Of Bodom : Red Light In My Eyes, Part II 3'50
03. Thy Serpent : Only Dust Moves... 7'09

 

Détails...

The CarpenterUne seule version de ce single sortit à l'époque (ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui pour les nouveaux singles!). Le maxi cd, dans un boitier maxi cd classique, contient bien sûr le titre The Carpenter (dans sa version intégrale de près de 6 minutes, contrairement à la version éditée pour le clip) et deux bonus tracks: deux morceaux non interprétés par Nightwish! Spinefarm fait en effet d'une pierre trois coups en présentant grâce à Nightwish deux autres groupes que la maison de disques produit, à savoir Children Of Bodom et Thy Serpent.


The Carpenter

Clip

 

Clip

 

Clip

Encore plus d'infos !

L'historique de The Carpenter :
Alors que Nightwish vient de sortir dans une version limitée à 500 exemplaires la démo de leur premier album, Angels Fall First, le succès est immédiat et leur permet d'enregistrer cette fois ci la véritable version de l'album. L'enregistrement terminé, l'album sort enfin dans le commerce, et un single est choisi pour promouvoir l'album. Le titre The Carpenter est ainsi choisi, et un clip sera tourné à cette occasion. L'aventure Nightwish démarre enfin.

Chronique de The Carpenter par Guillaume :
Lorsque Nightwish se crée au cours de l’été 1996, Tuomas, Tarja et Emppu sont loin d’imaginer ce qu’allait devenir ce qui n’était au départ qu’un banal projet pour Tuomas. Après de nombreuses répétitions, et rejoint par Jukka, le groupe enregistre 11 titres entre Avril et Août 1997. Le soutien de Spinefarm est un tremplin pour Nightwish qui se voit encouragé et mis de l’avant par le label finlandais. Ainsi, avant même que leur premier album ne sorte, le single The Carpenter est déjà dans toutes les platines du pays et se classe immédiatement 8ème dans les charts des singles en Finlande. Du coup, Spinefarm met le paquet et la machine Nightwish est lancée. La pochette de ce single est passablement rebutante : deux cygnes sur un lac et quelques roseaux sur une photo surexposée en rouge et blanc constituent l’accroche visuelle de ce single.
Quand on est un inconditionnel de Nightwish, The Carpenter est vraiment le morceau qui suscite la nostalgie : il n’a guère été interprété en concert qu’en 1998 et est définitivement abandonné des playlists depuis plus de 4 ans. Pourtant, The Carpenter n’est pas un titre décevant. Certes, la guitare acoustique et la voix blafarde de Tuomas contrastent singulièrement avec les prémices des futurs exploits vocaux de Tarja et le caractère plus métallique de la guitare électrique pendant les refrains. Le clavier et la flûte se marient même parfois étrangement. Mais même encore hésitante, Tarja se montre toutefois envoûtante et toutes les maladresses de ce morceau confèrent globalement à The Carpenter un charme irrésistible. Deux bonus tracks accompagnent cette version album de The Carpenter. Il s’agit pour commencer de Red Light In My Eyes Part II de Children Of Bodom qu’on retrouvera dans l’album Something Wild. Alexis Laiho signe là un titre heavy metal, puissant et très agressif montrant qu’il manie avec virtuosité le trinôme clavier – guitare – chant. Le second bonus track est Only Dust Moves de Thy Serpent (Forests Of Witchery), formation finlandaise dans laquelle a également évolué Alexis Laiho en 1997 en tant que guitariste. Le tempo plus modéré, les lignes de clavier plus primaires et le chant tantôt black (rappelant Tristania) tantôt gothique (rappelant 69 eyes) confèrent à l’ensemble une monotonie décevante.
The Carpenter fera également l’objet d’un clip ce qui est exceptionnel pour le morceau d’un premier single (même si celui-ci ne figure malheureusement pas sur la galette) ! Comme Tuomas l’a fait savoir dans quelques interviews et comme le laisse supposer les croix chrétiennes sur le disque, The Carpenter fait référence à Jésus Christ dont le père était charpentier. Ce single est une des pièces les plus rares du collectionneur de Nightwish: il n’est guère trouvable que sur les sites d’enchère et les petits disquaires d’Helsinki. Finalement The Carpenter est un moyen efficace pour Spinefarm Records de faire la promotion de trois de leurs valeurs montantes de l’époque.

Le coin du collectionneur...

  • Finlande 1997 - Spinefarm - SPI46CD - CDS - photo1 - photo2
  • légendes :
    CD : compact disc
    LP : vinyle (format 33 tours)
    7" - 10" - 12" vinyle : vinyle aux formats divers (en pouces)
    MC : Cassette audio
    2CD : Double CD
    MCD : Maxi-CD
    CDS : CD Single
    mini-CD : Single dans un boitier album
    VD : Video-disc
    digipack : pochette cartonnée épaisse de luxe
    cardboard sleeve: pochette cartonnée fine (équivalent des CD 2 Titres français)